L’ossature bois est la méthode la plus connue dans les techniques de constructions en bois. Plus de 7 nouvelles constructions sur 10 effectuées en bois suivent aujourd’hui ce principe. Rapidement construites, économes en énergie et confortables, les maisons à ossature bois deviennent très populaires. Comment les isoler ? Voici nos conseils.

La composition de l’ossature bois

La structure du bâtiment se compose d’un squelette en poutres en bois. Autant verticales qu’horizontales, ces poutres ont des épaisseurs limitées. Certaines forment des cadres composés le plus souvent de bois de conifères. Les matériaux des plaques intérieurs varient selon la fonction qui leur est attribuée. Ainsi, on peut retrouver des panneaux de particules, plaques-ciments, plaques de plâtre etc.

Grâce à l’ossature bois, on peut profiter de l’espace disponible entre les éléments de l’ossature pour insérer un maximum d’isolant. En d’autres termes, cela signifie que plus une ossature sera épaisse, plus l’isolation de la maison sera poussée et plus les performances énergétiques seront élevées.

C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est plus facile de bâtir des maisons basses énergies, passives ou zéro-énergie avec une ossature bois qu’en maçonnerie traditionnelle.

Les qualités d’isolation de l’ossature bois

L’ossature bois est 2 fois plus isolante que le béton, pour une économie d’énergie jusqu’à 50% sur le bilan de chauffage annuel. On estime qu’il isole 6 fois mieux que la brique, 12 fois mieux que le béton, 450 fois mieux que l’acier, 1 700 fois mieux que l’aluminium.

Quelles techniques pour isoler sa maison en ossature bois dans une maison PEB A+ ?

Les maisons à ossature bois PEB A+ sont de plus en plus populaires, et cela n’a rien de surprenant. Une maison à ossature bois se construit très vite, elle est aussi économe en énergie et très confortable… À la condition que vous isoliez bien votre maison. Voici les principales techniques utilisées pour isoler une maison basse énergie ou maison passive à ossature bois :

Le soufflage de cellulose

Le soufflage de cellulose est une technique qui peut également être utilisée pour l’isolation thermique et acoustique des toitures et des murs à ossatures bois.

La mousse isolante

Elle est idéale pour l’isolation des maisons en bois car elle est étanche à l’air, ce qui permet de réduire les coûts de chauffage et de climatisation. C’est une solution 100 % écologique sans rejets toxique dans l’atmosphère. De plus, elle réduit les bruits extérieurs pour un intérieur calme.

Les flocons

La pose de l’isolant peut également se faire par insufflation de flocons dans les cavités qui, dans ce cas, sont complètement fermées avant insufflation. Dans ce cas, il faudra être vigilant pour que l’isolant ne soit pas trop tassé ou qu’il existe des vides dans les cavités.

Les avantages de construire sa maison basse énergie avec une ossature bois

  • Le plus souvent les ossatures bois sont fabriquées sur-mesure, il n’y a donc presque pas de déchets de construction.
  • Le montage est simple et rapide. En quelques jours, la structure est montée.
  • La légèreté de l’ossature bois pour les maisons basses énergies est adaptée aux faibles surfaces de charge, ce qui permet d’épargner sur les fondations.
  • Il est possible d’atteindre des valeurs d’isolation haute.
  • Ce type de structure bois donne la possibilité d’agrandir facilement la maison grâce au poids limité.