Zoom sur nos voisins Gaulois : quand le bois est roi

On le sait, le bois a fait ses preuves ! Ce matériau qui résiste au temps qui passe, aux intempéries, au feu… séduit aussi grâce à ses performances écologiques ! A l’heure où les préoccupations environnementales sont devenues une priorité, il semble logique de le retrouver au cœur des projets de construction les plus ambitieux. Petit tour de France en perspective.

La Cité du vin (Bordeaux, Gironde)

Véritable prouesse architecturale implantée en bord de Garonne, il aura fallu trois années de travaux spectaculaires pour la voir sortir de terre en 2016. Elle a récemment été nominée parmi les 11 plus beaux musées modernes du monde par le célèbre magazine National Geographic, et on comprend pourquoi !

Cet édifice majestueux, emblématique et unique au monde mesure 55m de haut, 85m de long et propose quelques 14 000m2 de découverte œnologique sur 8 étages. La particularité de ce bâtiment réside dans son ossature entièrement composée de bois, comptant pas moins de 574 arches toutes de formes différentes ainsi que 700 arcs en lamellé collé qui constituent la charpente. Pourquoi ce choix ?

Car le bois se prête merveilleusement bien aux courbes voluptueuses dont témoigne les photos ci- dessous, mais aussi par sa symbolique puisqu’on le retrouve dans la vigne et les bateaux qui ont fait voyager le vin.

Source photos : http://www.prixnational-boisconstruction.org/

Aqualagon du Village Nature (Paris, Seine-et-Marne)

Village Nature est implantée sur les communes de Villeneuve-Le-Comte, Bailly-Romainvilliers et Serris, à 32 km de Paris et à 6km de Disneyland® Paris. L’Aqualagon est une des composantes phares de cette nouvelle destination touristique qui a été développée par les groupes Euro Disney et Pierre & Vacances Center Parcs. Sa structure est constituée d’une grande pyramide et d’une tour, toutes deux à structure bois.

D’une part, les boomerangs sont constitués, selon le cas, de 2 ou 3 pièces lamellées collées, fabriquées selon la technique du recollage en blocs. Les éléments usinés sont ensuite assemblés, en atelier, par tiges scellées dans le bois : cette technique d’assemblage permettant une connexion invisible.
Les boomerangs préassemblés en ateliers sont ainsi livrés prêts à poser sur chantier.

Les poutres treillis sont également équipées de tiges pré-scellées dans le bois, mais l’assemblage final s’est fait quant à lui sur chantier.

L’écostade Allianz Riviera (Nice)

Ce stade qui ne compte pas moins de 35 600 places est l’un des premiers écostades du monde.

Cette enceinte multifonctionnelle abrite les parkings en sous-sol, le Musée national du sport sous le parvis, et les gradins en élévation. Son appellation « d’écostade » lui revient de droite grâce à sa charpente en bois permettant de compenser en bilan carbone les émissions de CO2 d’une année d’exploitation.

La complexité géométrique a représenté la principale difficulté du chantier. Les poutres en bois et les éléments métalliques, tous différents, ont donc été réalisés sur mesure en atelier. Cette architecture novatrice lui a valu la 2ème place du Prix national « Construction bois » en 2015.

Source photos : http://www.prixnational-boisconstruction.org/

By |2018-10-15T10:10:12+00:0011 octobre 2018|Pourquoi le bois?, Le kiosque, Architecture, Engineering|